Demandez Angela !

Mise à jour le 6 octobre 2022

TBM, des commerces, des établissements de nuit et des acteurs culturels événementiels activent un réseau solidaire où les professionnels s'engagent à accueillir toute personne se sentant en situation d'insécurité ou en situation de harcèlement, quel que soit son âge, son genre ou sa condition, de jour et comme de nuit.

Où est Angela ?

Le nom de code "Où est Angela ?" peut être adressé aux personnels des établissements de nuit, des commerces partenaires ou lors de manifestations sur l'espace public pour leur demander de l'aide.

L'établissement volontaire s'engage à :
  • Porter assistance et soutenir toutes personnes faisant appel au dispositif
    - en gardant la personne en sécurité aussi longtemps que nécessaire
    - de manière bienveillante, sans jugement ni remarque discriminatoire, et en ne questionnant pas la situation dans laquelle la personne se trouve
    - en fournissant un soutien matériel adéquat (prise électrique pour charger un appareil électronique, téléphone, chaise, verre d'eau...)
    - en appelant les secours (17, 112) si nécessaire, au nom de la victime qui vient de se faire agresser ou qui se sent en danger.
  • Informer et impliquer l'ensemble de ses employés dans la mise en oeuvre du dispositif pour assurer le respect de ces principes et garantir la qualité de l'assistance
  • Communiquer sa participation au dispositif de manière visible et durable, au grand public et à ses clients, via les supports de communication du dispositif (signalétique pour localiser ces lieux solidaires).
Ces établissements sont situés sur différents quartiers de la ville et sont reconnaissables via le logo.

Afin de les accompagner au mieux et de veiller à la réussite du dispositif, la ville de Bordeaux leur propose une sensibilisation afin de les outiller et les soutenir dans leur engagement.
Angela dans les transports en commun TBM (Transports Bordeaux Métropole)
  • Bornes d'appels d'urgence aux stations de tram de Quinconces, Cité du vin, Les hangars, Palais de justice, Stalingrad, Montaigne-Montesquieu, Arts-et-métiers, Gare Saint-Jean, Victoire et Porte de Bourgogne. Un adhésif et un marquage au sol de ces stations permettent d'identifier ces bornes. En cas d'appel, la victime ou le témoin communique avec le poste de commandement information voyageur qui sollicite ensuite le poste de commandement sureté.
  • Des bornes d'appel d'urgence dans 20 rames de tram.
    En cas d'appel d'urgence dans l'une de ces rames, le conducteur communique avec le poste de commandement qui peut solliciter par la suite le poste de sureté. Le conducteur rassure la victime et/ou le témoin en lui proposant de se rapprocher de sa cabine.
  • Les 5 agences commerciales et le service des objets trouvés deviennent également des solutions de repli ou d'alerte.
  • Le logo "Angela" est apposé sur l'ensemble des bus du réseau.

Les partenaires

Les commerces, établissements et acteurs culturels événementiels partenaires du dispositif sont :
L'Iboat, La Dame, Théâtro, La Guinguette Alric, Darwin, Ibaia, Les Chantiers de la Garonne, La Belle saison, Les Marquises, La Taupinière, Quartier libre, Le Fox bar, HMS, Le Grizzly Bar, House of Parliament, Minus, Magnus, La salle des fêtes du Grand Parc, Hangover Café (CEID), le réseau TBM- Kéolis, hôtel Radisson Blu, Au nouveau monde, La Tencha, Les Halles de Bacalan, l'Hydrophobie, le Pourquoi pas ? café culturel, le centre commercial Mériadeck, l'Urban Kustom Shop, Holy Cut, le Centre de soins Addictions France, le centre commercial Bordeaux Lac, La Ronde des quartiers, Lila and the Barber, Rock School Barbey, Tendances alternatives festives (Addictions France), Wanted Café, le Parallèle, l'Office de tourisme & des congrès de Bordeaux Métropole, André (Magasin Saint Projet), le Boxing Club Alamele, Lucine, Jardin botanique, Maison Julien, Le bar fondamental, le Musée des Beaux-Arts, Yakafaucon / Café associatif le petit grain, Jaken Tuki, Jaken Craft Beer, Info jeunes Bordeaux (centre régional d'Information jeunesse Nouvelle-Aquitaine), le Centre social GP Inten6 T, Astrodome, Banzai Lab, Bordeaux rock, Allez les filles, Initial festival, Les viatiques, L'Orangeade, La reverb, Peaches and wishes, Musée des arts décoratifs et du design,  WOW festival - Asso Sing Out, le  Nekomata Café Bordeaux, Le Wash bar, Festival international du film indépendant de Bordeaux (FIFIB association Semez le Doute), la Fédération interassociative des musiques électroniques à Bordeaux.

Plus de 160 personnes ont été formées à venir en aide aux victimes ou témoins de harcèlement.
Cette expérimentation nocturne est un processus en continu qui se déploiera également autour d'un réseau en journée (bars, restaurants, hôtels, supermarchés, commerces...).

Le dispositif "Demandez Angela" est mis en place dans le cadre de Bordeaux la nuit et du Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance. Il est soutenu par le ministère chargé de l'Égalité entre les femmes et les hommes et de la lutte contre les discriminations, en partenariat avec HeForShe, le mouvement mondial de solidarité d'ONU femmes pour l'égalité entre les femmes et les hommes.

Professionnels : intégrez le dispositif

Si vous êtes un établissement bordelais et que vous souhaitez en savoir davantage sur le dispositif "Demandez Angela", contactez le service par mail : mission-egalite@mairie-bordeaux.fr
Nous vous indiquerons les démarches à suivre pour intégrer le dispositif.